• Misty

    Misty

    Série -drama- (titre original : 미스티; RR: Miseuti; MR: Misŭt'i - Corée du sud, 2018, 16 épisodes de 60')Misty

    Création/réalisation : John Fusco

    Réalisateur : Mo Wan-il

    Scénario : Jae In (Jane Jae-in Kim

    Musique : Go Sung-pil's Music Score

    Direction artistique : Won Ji-hwan (Art), Jang Han-seung (Martial arts) Gaemi (Musique) Kang Eun-kyung (Script)

    Diffusion : Netflix

     Avec : Kim Nam-joo : Go Hye-ran Park Shi-woo [ko] : young Go Hye-ran, présentattrice de JT douée et très appréciée, Ji Jin-hee : Kang Tae-wook, anciennement procureur, avocat. Jeon Hye-jin : Seo Eun-joo, épouse de  Kevin Lee et ancienne camarade d'école de  Hye-ran,  Im Tae-kyung : Ha Myung-woo, prisonnier, Seo Ji-hoon : Ha Myung-woo jeune, Go Joon [ko] : Lee Jae-yeong / Kevin Lee, golfeur professionnel, Jin Ki-joo : Han Ji-jeune journaliste, présentatrice (JT), Ahn Nae-sang : Kang Ki Joon, détective, Lee Geung-young : Jang Gyu-seok, directeur de JBC, section News, Lee Sung-wook [ko] : Oh Dae-woong, Koo Ja-sung : Kwak Gi-seok, jeune reporter sur JBC,  Lee Ah-hyun as Lee Yun-jung

     

    Synopsis  

    Célèbre journaliste de JT et pilier de la chaine TV JBC, Go Hye Ran (Kim Nam Joo) devient la principale suspecte du meurtre d’un sportif de haut niveau, Kevin Lee (Go Joon). Alors que son mariage bat de l’aile depuis des années, son époux Kang Tae Wook (Ji Jin Hee), avocat commis d’office, décide de la défendre en justice. Les zones d’ombre qui entourent le crime feront apparaître d’autres suspects et viendront troubler les relations entre les deux époux.

    Misty

    Dans la presse et au fil des blogs...

    Crime, passion et politique s’entrechoquent dans ce thriller coréen à suspense porté par la prestation magistrale de l’actrice Kim Nam Joo.

    Diffusé en 2018 sur JTBC et à présent disponible sur Netflix, le drama Misty est un thriller médiatique dans lequel Kim Nam Joo interprète une célèbre journaliste accusée de meurtre. Sur un scénario remarquablement construit, qui donne la part belle à des personnages marquants, Misty délivre un propos percutant sur la liberté de la presse et la quête de vérité dans le journalisme. Avec sa réalisation classieuse et son suspense savamment entretenu tout au long du drama, Misty était sans conteste l’une des pépites de l’année.

    le drama coréen Misty

    Diffusé entre le 2 février et le 24 mars 2018, Misty prend la suite d’Untouchable et sera suivi de Something in the Rain sur le slot vendredi/samedi à 23:00 sur JTBC. Réalisé par Mo Wan Il et écrit par Je In, Misty a accompli une belle ascension tout au long de sa diffusion en passant de 3,5 % à 8,5 %, ce qui constitue un excellent score pour une chaîne câblée et pour un drama dont le casting se trouve majoritairement dans la quarantaine.

    On comprend aisément pourquoi ce thriller médiatique aux relents mélodramatiques a attiré l’attention du public coréen, avec son scénario remarquablement construit, ses protagonistes ambigus et son propos percutant sur les médias.

    Ji Jin Hee dans Misty
    A la manière des polars à l’anglaise, Misty installe son mystère dès les premières minutes de l’épisode 1, avec la découverte d’une scène de crime parsemée d’indices brumeux. Si l’inspecteur Kang (Ahn Nae Sang) a de solides raisons de suspecter Go Hye Ran, les flashbacks dévoilés par la suite révèlent une galerie de personnages tous plus troubles les uns que les autres.

    Entre l’épouse éplorée, Seo Eun Joo (Jeon Hye Jin), qui pourrait bien verser des larmes de crocodile, la journaliste rivale Han Ji Won (Jin Ki Joo), qui en veut à Go Hye Ran, et bien sûr le mari Kang Tae Wook, dont les insécurités suscitent les soupçons, plusieurs personnes avaient finalement de bonnes raisons de détester le fameux Kevin Lee ou de faire accuser Go Hye Ran.


    Sportif à succès, Kevin Lee nous est présenté dans les flashbacks comme l’homme fatal de l’histoire, comme il y a des femmes fatales dans les films noirs. Son attitude charmeuse et conquérante devient vite source de tension entre son épouse et Go Hye Ran, qui se trouve être son ex-petite amie. Amer envers la journaliste, l’homme se montre manipulateur, adoptant une attitude tour à tour séductrice et menaçante envers Go Hye Ran, au cours de plusieurs scènes pleines de tension érotique.

    Pour compliquer l’enquête, Kevin Lee est en contrat publicitaire avec une entreprise mêlée à un scandale de corruption. Qui a tué Kevin Lee ? Le crime relève-t-il de l’affaire politique ou de l’histoire de mœurs ? Go Hye Ran dit-elle toute la vérité ?

    Grâce à une écriture maîtrisée soignant la psychologie des personnages, Misty mêle magistralement les enjeux privés et politiques, naviguant entre les suspects pour élargir ensuite le spectre de son intrigue.

    Si le point de départ de l’affaire est le quatuor amoureux formé par les couples respectifs de Go Hye Ran et Kevin Lee, le retentissement de l’affaire est également au cœur du drama. Son traitement à la télévision soulève de multiples questions sur la liberté de la presse, la retranscription des faits et son impact, mais aussi la notion même de vérité dans le champ miné de l’information médiatique.

    Au centre de cette sombre affaire se trouve un personnage : Go Hye Ran, 36 ans, journaliste regardée et écoutée chaque jour par des millions de téléspectateurs dans le ‘News Nine’, le JT diffusé en prime time. Go Hye Ran est omniprésente dans le drama. C’est bien simple, quand elle n’est pas dans une scène, les personnages parlent d’elle ! Froide, ambitieuse et cassante, Go Hye Ran fait un premier rôle féminin atypique. Le scénario fait tout pour nous la rendre antipathique dans les premiers épisodes.

    Pourtant, la jeune femme révélera bien d’autres facettes tout au long du drama. Kim Nam Joo (My Husband Got a Family) réalise une superbe création de personnage en travaillant sur son regard, sa voix ou encore sa démarche pour donner vie à cette journaliste intimidante, qui prend toujours plus d’envergure au fil des épisodes. Sa performance a d’ailleurs été récompensée du prix de la meilleure actrice aux BaekSang Art Awards 2018.

    Le studio dans lequel est quotidiennement enregistré le News Nine devient vite un décor familier pour le spectateur. Ces moments rituels, qui se déroulent sous l’œil perçant du directeur de la chaîne (Lee Kyoung Young), dont le bureau surplombe la salle, sont synonymes de tensions professionnelles dans la première partie, les collègues de Go Hye Ran orchestrant les pires coups bas pour la déloger de sa position. Ils deviennent ensuite source de pouvoir et de danger, lorsque la jeune femme décide de braver la censure médiatique en dénonçant une affaire de corruption.

    Misty est aussi l’occasion de découvrir de l’intérieur le fonctionnement d’une émission d’information et toutes les péripéties qui peuvent se produire entre les propositions des sujets et le passage à l’antenne, en passant par les réunions de rédaction.

    A chaque information délivrée par le ‘News Nine’, le scénario est susceptible d’amorcer un retournement de situation. Le spectateur du drama se trouve alors dans la même position que les personnages et que l’audience du ‘News Nine’, c’est-à-dire dans l’impatience fébrile de découvrir ce que la journaliste annoncera à son public.

    Il est rare de percevoir de manière aussi vibrante le risque énorme que prend un journaliste en révélant une information politique. Cette intensité dramatique, nous la devons à une réalisation et un montage percutants, qui savent faire monter la tension pour nous préparer aux révélations et coups de théâtre qui articulent l’histoire. Ces derniers ne constituent en rien des ressorts gratuits et s’avèrent toujours justifiés par un scénario très pensé, dans lequel aucun détail n’est laissé au hasard.

    En plus du studio d’enregistrement, un autre décor revient de manière récurrente : l’intérieur sombre et classieux de l’appartement de Go Hye Ran et Kang Tae Wook. La superbe photo de mariage qui trône dans le salon confère une certaine ironie à ce décor dans lequel se jouent des tensions psychologiques extrêmes, les deux époux naviguant constamment entre rancœur sourde, suspicion et retrouvailles émouvantes.

    Kim Nam Joo trouve un partenaire à sa mesure en la personne de Ji Jin Hee (Le Vieux JardinBlood), qui incarne son mari, dont l’apparence chic cache une âme tourmentée, en proie à des conflits intérieurs dévorants. Kang Tae Wook est ce genre de personnage tour à tour inquiétant et touchant, pathétique et admirable. Les émotions contraires qu’il suscite le rendent insaisissable et véritablement troublant.


    Les personnages secondaires réservent également des surprises grâce à un casting parfaitement à sa place. Jeon Hye Jin (The MercilessThe Terror Live) est parfaite dans le rôle de Seo Eun Joo, l’épouse endeuillée qui révèle sa face sombre et fait le grand huit émotionnel. La révélation du drama est Jin Ki Joo (Moon LoversCome and Hug Me), qui interprète la journaliste Han Ji Won, personnage sexy et cynique dont les relations conflictuelles avec Go Hye Ran prennent une tournure inattendue.

    Enfin, outre quelques têtes connues que l’on a toujours plaisir à retrouver comme Ahn Nae Sang (AwlSquad 38) dans le rôle du flic, nous retrouvons l’excellent Lee Kyoung Young (The UnfairInside Men), très crédible en patron de chaîne, un personnage qui porte un lourd poids sur les épaules et dont on se demande constamment s’il est un pantin ou s’il tire les ficelles.

    Entre suspense et tourbillon d’émotions fortes, Misty excelle à la fois dans le registre du thriller et dans celui du mélodrame psychologique et démontre aussi une fois de plus la capacité des dramas coréens à sonder le monde moderne.

    Elodie Leroy, stellarsisters.com


    "Misty" est pour moi un chef d'œuvre. Un drama sur lequel on ne mise absolument rien, et qui finalement se révèle être une véritable pépite. L'année à plutôt bien commencé, et nous en avons encore la preuve. Il est possible que j'ai plutôt bien choisi les dramas qui fallait regarder, en dehors de quelques déceptions, mais celui-ci aura probablement sa place sur mon podium. En tout cas, je croise les doigts pour que ce soit le cas, même si je n'en doute pas la moindre seconde. Alors, avez-vous commencé ce drama ? Si mes premières impressions ne vous ont pas donné envie de le commencer, j'espère que ma critique finale vous donnera la motivation et l'envie de le faire cette fois-ci. Je serais vraiment déçu de ne pas réussir à vous convaincre, car si vous décidez de passer votre chemin, vous ratez encore une fois l'occasion de regarder un drama qui a tout pour lui, mais qui a surtout tout pour vous plaire. Si nous repartons quelques semaines en arrière, "Misty" n'était probablement pas un drama qui intéressait beaucoup de monde. A la base, le drama n'avait rien de particulièrement accrochant, si ce n'est un ou deux acteurs. Le synopsie était beaucoup trop banale, et les affiches trop simples. Je ne prends pas en compte les photoshoots des personnages qui sont juste sublimes. Mais contre toutes attentes, ce sont les bandes annonces qui m'ont fait considérer le drama sous un nouveau jour. J'ai été complètement subjuguée devant ses trailers qui nous présentait une histoire qui paraissait assez passionnante et dynamique. Alors oui, on ne sait jamais trop à quoi s'attendre, et même avec quelques doutes, j'ai finalement commencé ce drama avec l'envie de voir ce qu'il pourrait bien nous offrir. Et tout ce que je peux vous dire maintenant, c'est que je n'ai pas été le moindre déçu de cette décision qui m'a amené à découvrir une belle petite perle. Un drama avec un scénario en béton, et qui s'est révélé être vraiment addictif. J'aurais jamais pensé aimer autant ce drama, mais c'est pourtant bien le cas. Il est maintenant temps de faire des adieux définitifs, et je peux vous dire qu'il n'est pas facile de se séparer des personnages qui m'ont accompagné pendant ses dernières semaines. Gentils ou méchants, ils ont quand même eu le mérite de m'apporter le grand frisson. La réalisation avait quelque chose de vraiment très travaillé, et j'ai vraiment apprécié cette atmosphère classe et le choix des couleurs. J'ai tout aimé, simplement. Alors oui, je vous recommande de lire ma critique, et de vous laissez tenter par cette intrigue.

     
    "Misty'', un gros coup de coeur :

    - une intrigue en béton,
    avec une enquête insoutenable :

    ''Misty'', c'est surtout un drama avec une intrigue en béton. Alors qu'on pourrait penser que les premiers épisodes s'essouffleront à un moment donné, il s'avère que ce n'était pas le cas. Semaine après semaine, j'ai attendu les épisodes avec la même impatience, et même si je ne regardais pas tout le temps l'épisode dans l'heure de sa mise en ligne, je n'oubliais jamais de le faire. Pourquoi ? Parce que j'avais simplement envie de connaître la suite, et de découvrir qui était le coupable. Le rythme a toujours été aussi soutenu et intense, et même le dernier épisode m'a donné des frissons comme rarement j'en aurais eu. En dehors de la fin qui m'a laissé un peu sur un sentiment de déception inattendu, je pense que tout était au rendez-vous. Que ce soit par le choix du casting, de la bande son, de la réalisation ou encore du scénario, le résultat est juste mémorable. Nous avons des personnages complexes, mais surtout très complet. Je n'ai pas le sentiment que l'un d'entre eux a été plus délaissé qu'un autre, et c'est ce qui me plait. La scénariste a tout fait pour que son intrigue et ses personnages soient le plus approfondi, et le résultat est bien au rendez-vous. Le résultat est magnifique, puisque nous avons un drama sombre, mystérieux, mais surtout un suspense intense qui n'aura jamais baissé. J'ai pris plaisir à mener ma propre enquête, de tirer des conclusions qui se sont parfois révéler fausses. Mais aussi d'émettre des hypothèses qui n'étaient pas si loin de la vérité. J'ai adoré ce drama, mais j'ai été parfois aussi un peu révolté par le manque de discernation de la police. Pour faire simple, notre héroïne a été pendant un long moment la suspecte idéale pour la police, au point que la grande majorité des personnes qui enquêtaient sur cette affaire n'ont pas vraiment cherché plus loin que leur bout de leur nez. C'est vrai que Go Hye Ran aurait pu causer la mort de cette personne. Elle s'est montrée très virulente avec lui, allant même jusqu'à le menacer de mort s'il poursuivait sa technique d'intimidation et ses chantages. Nous savions déjà qu'elle était prête à tout pour sa carrière, et nous aurions pu facilement imaginer qu'elle passe à l'action. D'autant plus qu'elle rencontré cette personne le soir même, et que sa broche avait été trouvée dans sa voiture. Je dénonce quand même cette enquête injuste, menée par un policier qui était juste focalisé sur elle dans ses recherches. Il s'est montré complètement aveugle devant des détails qui auraient pu l'emmener sur des pistes encore plus pertinentes. Par exemple, il ne s'est jamais demandée pourquoi Seo Eun Joo avait pas son alliance au doigt lors d'une confrontation. Cela me donnait juste envie de crier à l'injustice. Mais ''Misty'', ce n'est pas seulement une enquête. Bien que ce soit l'élément centrale de ce drama, nous sommes aussi confrontés au monde impitoyable du journalisme. L'intrigue nous montre vraiment bien la concurrence entre les journalistes, mais aussi l'influence des hommes haut placés dans la censure des informations. On nous montre jusqu'où ils sont capables d'aller pour faire taire une personne qui les dérange, même si cela veut dire faire accuser une innocente pour se débarrasser d'une épine de manière définitive. Que ce soit sur le plan personnel ou professionnel, ''Misty'' nous montre que même la personne la plus gentille et la plus sincère peut cacher des secrets inavouables, et qu'il faut se méfier de tout le monde.
    146# Misty 
    - les relations entre personnages,
    entre haine et affection :

    Ce qui m'a beaucoup plu dans ce drama, c'est la manière dont ont été traitée les relations et interactions entre les différents personnages. Nous pouvons vraiment dire qu'elles étaient en constantes évolutions, et qu'elles pouvaient même provoquer de la surprise dans la tournure qu'elles prenaient. Le fait que nous pouvions parfois passer du coq à l'âne était assez déroutant. Autant nous pouvions détester un personnage dans un épisode, que nous pouvions l'adorer par la suite, seulement parce que son comportement avait changé du tout au tout. Et vice versa. Un changement qui se faisait quand même assez naturellement, et qui était amené avec délicatesse. Ou pas. En tout cas, j'ai beaucoup aimé qu'on se concentre autant sur l'évolution des relations entre les personnages. Le fait de voir une personne qui en détestait une autre puisse trouver des points et des buts communs avec elle, sans que cela soit calculer d'avance. Qu'une amitié se forme, leur donnant envie de se battre, de se protéger, de s'aider ou encore de trouver des réponses ensemble. De parvenir à dénoncer par la même occasion des injustices. De laisser tomber les vieilles rancunes pour avancer et recommencer à zéro. A l'inverse, d'autres personnages passent de l'amitié à la haine, et l'affection qu'elles pouvaient avoir ensemble se retrouve reléguée en arrière fond afin de pouvoir trouver une meilleure façon de détruire l'autre. Le passé n'est plus. J'ai aimé cette manière que la scénariste avait de tout retranscrire. Le fait de nous montrer que les relations, haine ou amour, pouvait changer radicalement avec le temps. Que rien n'était éternelle, et que nous étions tous les responsables de ses changements. Je sais parfaitement combien les choses peuvent changer, et je peux donc d'autant plus facilement comprendre ce que peuvent ressentir les femmes de ce drama. Car oui, la scénariste nous montre aussi combien les femmes ont un rôle déterminant dans ce drama. Qu'elles sont les seules maîtresses de leur destin, et qu'elles n'ont pas besoin des hommes pour se faire une place dans la société et pour se faire entendre. Qu'elles ne se laissent pas non plus dicter leurs comportements, et influencer. ''Misty'' nous montre aussi une nouvelle facette des hommes, qui sont complètement sous l'emprise des femmes. Au point de commettre des actions inimaginables. Les hommes tournent autour de Go Hye Ran, et n'ont qu'un souhait : la protéger, l'aimer et l'aider du mieux possible. Ils sont capable de mettre leur propre vie en suspens pour elle. De perdre la tête. Mais il faut dire que beaucoup de personnes ont tenté de faire la même chose à la fin de ce drama, même si ce n'était pas forcément une bonne idée. Un drama qui nous montre aussi des personnages à la recherche du bonheur ou qui soulève une question bien précise : de quoi l'être humain est-il capable pour trouver le bonheur, ou pour obtenir quelque chose qui lui permettra de l'atteindre. L'intrigue nous montre que l'être humain peut parfois commettre des erreurs pour satisfaire un besoin, ou pour protéger ce qui lui apporte ce bonheur.


    Les personnages :

    Kim Nam Joo dans le rôle de Go Hye Ran :

    Kim Nam Joo est donc une découverte, et une très belle. Cette actrice est vraiment talentueuse, et nous a montré ses compétences assez rapidement. Non seulement elle a une classe incroyable, mais en plus, elle est vraiment très belle. J'ai beaucoup aimé sa prestation, et j'espère vraiment pouvoir la retrouver dans un nouveau drama prochainement. Je suis persuadée qu'elle pourra encore bien me surprendre. Elle incarne donc le personnage de Go Hye Ran, une femme qui a eu beaucoup de mal à obtenir sa place de présentatrice d'un journal télévisé, et qui ne souhaite pour rien au monde prendre sa retraite. Si nous pouvons le dire de la sorte. Bien qu'elle soit au sommet de sa carrière, et que rien ne semble l'arrêter et lui faire défaut, elle ne supporte pas l'idée de tout abandonner. De céder cette place, pour laquelle, elle a fait beaucoup de sacrifice sur le plan privé. Elle a fait une croix sur une relation qu'elle entretenait avec un homme parce qu'il ne lui permettrait d'obtenir ce qu'elle voulait, et a manqué des moments importants de sa vie et de celle de sa famille pour progresser. Au début du drama, Go Hye Ran est loin d'être une bonne personne. Elle n'attire pas la sympathie, et j'ai eu beaucoup de mal à approuver ses choix. C'est pour cette raison que j'étais assez souvent en désaccord avec elle, au point de trouver qu'elle pouvait se montrer assez inhumaine. En même temps, elle n'avait plus rien de ce qui fait de quelqu'un une personne chaleureuse. Go Hye Ran est brillante, ambitieuse, déterminée, mais surtout froide, manipulatrice et calculatrice. Elle ne cesse de se convaincre qu'elle fait les bons choix, et que tout va pour le mieux, mais ce n'est pas le cas. Elle va changer radicalement de comportement à cause de cette accusation de meurtre. On peut parfois se demander si ce n'était pas calculer, mais je pense qu'elle était quand même sincère dans sa démarche. Elle va enfin comprendre ce qu'est le vrai bonheur, et qu'elle est peut-être en train de passer à côté du sien en privilégiant sa carrière. Elle regrette des choix qu'elle a pu faire dans le passé, et c'est pour cette raison qu'elle commence à lâcher un peu de lest. Elle commence à soutenir sa principale rivale, et l'aide même à prendre sa place. Elle la conseille du mieux qu'elle peut, et on voit qu'une relation amicale se forme entre ses deux là. J'ai beaucoup aimé voir Go Hye Ran changer au fil des épisodes, et devenir une femme meilleure. Une femme qui est enfin capable de ressentir des émotions qu'elle avait gardé au plus profond d'elle même. Pour autant, son besoin de reconnaissance n'était pas non plus impardonnable. On pouvait facilement comprendre que cela nécessitait d'elle la mise en place d'une stratégie. Dans un monde dominé par les hommes, elle a réussi à se faire une place, mais surtout à se faire entendre. Elle a parfois été cruelle et dure, mais elle savait que si elle ne le faisait pas, elle n'obtiendrait jamais cette place qu'elle convoitait. Au fil des épisodes, elle laisse tomber cette carapace qu'elle s'était forgée, et devient une femme assez vulnérable. J'ai aimé voir son côté un peu plus fragile ressurgir, sans pour autant perdre sa force et son caractère de femme indocile.

    146# Misty

    Ji Jin Hee dans le rôle de Kang Tae Wook :
    (Blood)

    En ce qui concerne Ji Jin Hee, j'étais plutôt sceptique à l'idée de retrouver cet acteur dans un drama. Je ne gardais pas vraiment un bon souvenir de sa prestation dans ''Blood'', alors je ne savais pas trop quoi m'attendre avec lui. Heureusement, les bandes annonces étaient quand même engageantes. Et d'ailleurs, sa prestation est excellente. Je n'ai vraiment rien à redire sur lui. Il incarne parfaitement le mari de notre héroïne. Kang Tae Wook est un ancien procureur qui travaille maintenant comme avocat de défense public. Bien que ses débuts ne soient pas vraiment fructueux puisqu'il ne gagne pratiquement jamais ses affaires, il ne laisse jamais tomber ses clients. Au contraire, il persévère autant qu'il peut pour prouver l'innocence d'une personne qui aurait été injustement accusé. Au début du drama, Kang Tae Wook me faisait beaucoup de peine. Marié depuis sept ans à une femme qui ne le rend pas vraiment heureux, il ne peut se résoudre à la quitter parce qu'il est encore fou amoureux d'elle. Et pourtant, on se demande comment il peut encore l'être alors qu'elle ne lui montre pas du tout la moindre petite attention. D'ailleurs, nous savons qu'elle a décidé de l'épouser pour des raisons différentes. Elle était peut être amoureuse de lui, mais elle convoitait aussi sa situation financière et familiale. C'est un homme qui vient d'une famille aisé, et dont la réputation lui permettrait de gravir les échelons encore plus rapidement. On peut dire que c'était pour elle un accélérateur de carrière. Mais malgré cela, elle ne lui a pas non plus montré ses sentiments comme elle aurait dû le faire, et il a toujours vécu sa relation en se posant des questions sur ce qu'elle ressentait vraiment. Le fait de privilégier sa carrière a été la goutte d'eau de le vase. J'ai eu de la peine de le voir aussi bouleversé par la distance qu'il y avait entre eux, et par ce silence qui ne cessait de les séparer encore plus, jour après jour. Ce sont des non-dits qui ont malheureusement été les responsables de la descente en enfer de leur relation. Ce sont des non-dits qui ont causé des situations impromptus. Ce sont aussi les conséquences de ces non-dits qui ont permis à ces deux personnes de finalement se retrouver. Kang Tae Wook était pour moi le mari parfait par excellence, un homme prévenant et compréhensif. Bien qu'il soit blessé, il a toujours été là pour sa femme. Et en dépit de tout ce qu'on apprend dans la suite du drama, cela reste un homme entier qui a malheureusement détruit son image à cause de sa jalousie, et du manque de communication dans son couple.

    Jeon Hye Jin dans le rôle de Seo Eun Joo :  

    Jeon Hye Jin est une belle découverte. Cette actrice m'a laissé en totale admiration devant son interprétation, et sa capacité à nous faire croire ce qu'elle avait envie de nous faire croire. J'ai adoré détester son personnage pendant ce drama, puisque Seo Eun Jooest loin d'être une personne douce et bienveillante comme elle le faisait croire au départ. Je peux parfaitement comprendre son ressentiment, sa colère, ou encore son hostilité envers Go Hye Ran. Mais je ne peux absolument pas pardonner ses paroles et ses actes qui nous montrait d'elle une personne totalement différente de celle que nous avions découverte dans les premiers épisodes. Le fait qu'elle utilise la faiblesse de sa rivale alors qu'elle sait parfaitement qu'il s'agit d'une partie de son passé dont elle ne s'est jamais remise m'a vraiment irrité. C'était très déplacé et malsain. Sans parler que Seo Eun Joo est limite devenue un monstre au fil des épisodes, dans sa manière d'écouter en boucle la chanson dont Go Hye Ran avait horreur, ou encore en regardant encore et encore les émissions dans lesquelles elle apparaissait en interview. Sans cela, j'aurais parfaitement pu comprendre son besoin de découvrir le coupable du meurtre de son mari. Mais recherchait-elle réellement le meurtrier ? Parce que si nous comprenons en compte qu'elle savait parfaitement le contenu de la boite noire de la voiture, alors elle savait parfaitement que le coupable ne pouvait pas être la personne qu'elle tentait de faire accuser à tout prix. Il agissait plus dans une quête de vengeance plutôt que de réponses. D'ailleurs, je pense qu'elle a toujours été jalouse de Go Hye Ran. Je ne pense pas qu'elle soit tombée sur Kevin Lee par hasard, et qu'elle avait bien calculé son coût.

    Im Tae Kyung dans le rôle de Ha Myung Woo :

    Pour sa première apparition à la télévision, Im Tae Kyung est un acteur qui nous a offert une très belle prestation. Non seulement il incarnait à la perfection son personnage, mais en plus, il dégageait vraiment un très beau charisme à l'écran. Pour une première, c'était vraiment une réussite. J'ai aimé beaucoup de personnage dans ce drama, mais je pense que Ha Myung Woo a probablement été celui qui m'a laissé un souvenir assez particulier. Je ne saurais décrire avec exactitude ce qu'il m'a fait ressentir, mais je peux vous dire que cette homme a rapidement attiré ma compassion. En dehors du fait qu'il a été en prison, il a toujours été présent pour notre héroïne, dans l'ombre. Je me suis demandée, assez souvent, ce qui pouvait bien le motiver à se comporter de la sorte. A mettre sur écoute le bureau du mari, et à roder un peu partout à la recherche de la moindre information. C'était assez étrange, et inopiné. Même si je pensais, au départ, qu'il serait peut-être un psychopathe de service, il s'est révélé être tout le contraire. Nous ne le connaissions pas encore, et comme nous savions qu'il avait fait de la prison, nous pouvions que tirer des conclusions. Son comportement était assez suspect : posséder une photo de Go Hye Ran était la preuve qu'il avait un lien avec elle. Nous ne savions pas s'il avait de bonnes intentions, et j'ai donc supposé assez rapidement qu'il pouvait avoir un lien avec l'affaire de meurtre. Mais ce n'était pas possible, puisqu'il était encore en prison lors de l'accident. Cela le sortait de l'équation. Sans dire que nous comprenons qu'il possède un lien avec notre héroïne, et qu'il n'est donc pas en quête de vengeance. Frère, ami ou encore ex-petit ami, c'est la première question que je me suis posée. L'un des mystères de ce drama. Quoi qu'il en soit, Ha Myung Woo n'a pas tout le temps pris les bonnes décisions. Et pourtant, je n'ai pas été une seule fois déçue et dégoutée par son comportement alors que certaines actions devraient normalement être impardonnables. Je ne pouvais pas lui en vouloir, car il le faisait seulement pour le bien de la personne qui comptait le plus à ses yeux. J'avais juste de la peine qu'il puisse pas prendre un nouveau départ à sa sortie de prison, comme il l'aurait mérité. J'ai aussi admiré sa sincérité, et son amour envers Go Hye Ran. Il n'a jamais été envieux de sa relation avec Kang Tae Wook, alors qu'il aurait pu lui en vouloir. Au contraire, il a même tenté de son mieux de les protéger. De leur permettre de vivre leur histoire d'amour. Mais bon, Ha Myung Woo reste un personnage que j'ai affectionné. Parce que cet homme avait un look vestimentaire qui déchire, ou encore une personnalité assez rare.

    Les personnages secondaires :
    Les personnages secondaires sont particulièrement nombreux, et vraiment bien exploités au point que je ne les considère pas vraiment comme étant juste des personnages secondaires. Ils sont bien plus que ça, parce qu'ils ont donné un réel sens à cette histoire. Je ne pourrais probablement pas être assez précise quant à tout ce qu'ils ont apporté à ce drama, mais en tout cas, ce sont tous des personnages qui m'ont eu un impact considérable et qui resteront vraiment mémorables à mes yeux. Nous avons des acteurs que je ne connaissais pas, et d'autres qui n'avaient pas forcément eu des rôles très convainquant jusqu'à maintenant. Pour commencer en beauté, nous avons donc le personnage de Lee Jae Young, aussi connu sous le nom de Kevin Lee, interpreté par Go Joon (Save Me). Pour ceux qui aurait fait attention à cela, alors vous savez que c'est un acteur que j'avais beaucoup apprécié dans son dernier drama, et que j'étais heureuse de retrouver encore une fois. Il faut dire qu'il a vraiment un charisme de malade, et qu'il est difficile de ne pas tomber raide dingue de son sex-appeal. Même si ce n'était que pour une durée limitée, sa prestation a été marquante et simplement inoubliable. J'espère qu'il pourra obtenir prochainement un rôle assez similaire, et qui le projettera encore une fois sur nos petits écrans. Il interprète donc le rôle de Kevin Lee, un célèbre golfeur qui avec son parcours à l'étranger rentre en Corée du Sud avec une belle notoriété. Toutes le chaîne de télévision souhaite être les premières à obtenir une interview exclusive, et pour garder sa place en tant que présentatrice, Go Hye Ran assure à son supérieur qu'elle pourra le faire. Ce qu'elle ne sait pas, c'est que Kevin Lee est déjà une de ses connaissances. Lee Jae Young était autrefois l'homme qu'elle aimait, et dont elle s'est séparée. Elle considérait qu'il était un frein à sa carrière, parce qu'il venait d'un milieu social modeste. Il accepte de se laisser interviewer, mais nous savons que la situation va être assez compliquée. Bien qu'il soit marié, Lee Jae Young semble avoir encore des sentiments pour la jeune femme. Mais en dépit de cela, il a aussi une très grande rancune envers elle. C'est cette rancune amère qui le pousse à vouloir prendre sa revanche contre elle. A lui montrer qu'il a finalement lui aussi réussi dans la vie, et qu'elle est passé à côté de quelque chose. Je n'ai pas pu détester complètement ce personnage, qui avait ses raisons d'agir de la sorte. Maintenant, cela ne m'empêche pas de dire qu'il s'est aussi comporté comme un connard de premier rang. Ensuite, nous avons la belle Han Ji Won interprétée par Jin Ki Joo (Moon Lovers : Scarlet Heart Ryeo), une actrice qui fait son retour avec une prestation des plus surprenantes. Pourquoi ? Parce que je ne m'attendais pas du tout à la retrouver dans un rôle comme celui-ci. Je ne m'attendais pas non plus à ce qu'elle nous offre une prestation aussi intéressante et éblouissante. Et pourtant, c'est bien le cas. Je félicite particulièrement la classe dont elle a fait preuve. Je pense que ce rôle va lui permettre de faire décoller sa carrière, et cela ne devrait pas tarder puisqu'elle a obtenu le premier rôle féminin dans ''Come Here And Hug Me''. J'ai vraiment hâte de la retrouver. C'est vraiment la plus belle révélation de l'année. Elle interprète donc le personnage de Han Ji Won, une jeune journaliste qui souhaite plus que tout prendre la place de présentatrice de la station JBC. Tout comme Go Hye Ran, elle est ambitieuse et serait prête à tout pour rentrer dans les petits papiers de son supérieur. Elle souhaite se faire une place dans le milieu, et pour cela elle use aussi de méthodes douteuses qui ne lui donnent pas forcément une bonne réputation. Par exemple, elle est capable de coucher avec Kevin Lee seulement dans le but de trouver des informations croustillantes sur sa rivale. Mais j'ai surtout aimé ce personnage dans la seconde partie du drama, quand elle commence à développer une relation amicale avec son ancienne ennemie. Dans le fond, Han Ji Won n'a jamais été méchante. Sa détermination et son ambition sont responsables de ses erreurs. Elle va alors enfin pouvoir apprendre de celle qui était auparavant sa rivale.
    146# Misty 
    Kang Ki Joon interprété par Ahn Nae Sang (Just Between Lovers, Moonlight Drawn By Cloud, Kill Me Heal Me, Monstar)est un détective qui enquête sur l'affaire, et qui est persuadé qu'il ne s'agit pas d'un simple accident de voiture. Lorsque la broche de Go Hye Ran est trouvée, il est alors persuadée qu'elle est coupable et tente par tout les moyens de trouver une preuve qui l'amènera à l'inculper. Il est borné, mais surtout aveuglé à cause d'une ancienne affaire dans laquelle la jeune femme a été citée et dont il est persuadé qu'elle avait un lien. Il persiste dans sa théorie, au point de ne plus discerner la vérité. Il n'enquête plus avec la précision, l'objectivité et l'impartialité dont il devrait faire preuve. Il ne prend plus en compte les éléments qui se présentent à lui, et qui pointent une direction différente à celle qu'il privilégie. Kang Ki Joon est un détective qui ne mérite pas son statut. Le fait d'accuser une personne innocente de la manière qu'il l'a fait est inadmissible. Ensuite, nous avons Jang Gyu Seok interprété par Jang Gyu Seok est le patron de notre héroïne, le directeur de la station JBC. Un homme qui n'a pas tout le temps été facile à cerner, et qui pouvait se montrer parfois très sévère tout en gardant une figure très paternelle. Il considère ses employés comme ses propres enfants, et nous montre qu'il est capable de tout pour les protéger. Menace, chantage et même mensonge. Bien que j'ai eu parfois des doutes quant à sa loyauté, il a quand même été toujours présent pour notre héroïne. Ils partageaient vraiment un très beau lien, et je ne sais pas vraiment s'il aurait été capable de lui faire un mauvais coup. Nous avons aussi Kwak Ki Seok interprété par Koo Ja Sung, qui est ce qu'on pourrait qualifier d'assistant pour notre héroïne, puisqu'il l'aide à trouver des informations sur les affaires qu'ils suivent. J'ai beaucoup aimé ce jeune garçon, et par l'amour sincère qu'il avait pour celle qu'il considérait comme son mentor. Il a toujours été authentique avec elle, franc et honnête. Il a toujours cru en son innocence. Il a toujours été d'un soutien sans faille, et cela faisait du bien de voir un personnage comme lui, qui ne cherchait pas du tout à se faire une place dans le milieu en se montrant scrupuleux. Je pourrais aussi faire la même remarque pour Yoon Song Yi interprété par Kim Soo Jin (School 2017), même si j'ai parfois douté de sa sincérité envers notre héroïne. Journaliste, je pensais qu'elle avait aussi envie d'atteindre le succès que toutes personnes rêverait dans cette carrière, mais j'ai peut-être jugé un peu rapidement la personne qu'elle était. Elle aide notre héroïne à plusieurs reprises, et j'ai toujours trouvé ses démarches assez pertinentes et raisonnables. Elle est probablement la première personne qui se sera posée les bonnes questions, et qui ne sera pas laissé influencer par toutes cette ampleur autour de Go Hye Ran. Ce que je n'ai pas trouvé, c'est elle qui l'a mis en évidence. Enfin, nous avons pour terminer sur cette belle brochette de personnage, Byeon Woo Hyun interprété par Kim Hyung Jong, qui se trouve être un avocat en quête de succès. Un personnage détestable, qui se laisse dicter son comportement afin de pouvoir se faire une place dans la haute société. Un personnage détestable à cause de cette fierté, de sa prétention, ou encore de son arrogance qui ont injustement accusé une personne pour montrer qu'il était le plus fort dans son métier. Il a un orgueil qui le pousse à être hautain, mais surtout méprisant. J'ai aimé le voir tomber de son pied d'estale, bien qu'il prend aussi sa revanche sur l'homme qui l'a influencé dans cette enquête.


    La fin :et la conclusion :

    La fin de ''Misty'', c'est surtout la fin d'une enquête qui a été superbement bien menée du début à la fin. Une enquête qui n'aura jamais réussi à nous mettre réellement sur une piste, et dont le dénouement a vraiment été très surprenant, puisque nous nous attendions pas à une telle révélation. J'avais eu quand même un petit doute à un moment donné, mais j'espérais vraiment me tromper sur le compte de la personne en question. Je ne pensais pas que la scénariste nous ferait ça, alors je me suis simplement dit que c'était une hypothèse un peu folle. Mais si ce drama est aussi réussi, c'est parce que la scénariste a bien décidé de prendre une direction inenvisageable. Une direction que beaucoup d'autres scénaristes n'auraient pas emprunter. Et rien que pour cela, je ne peux que féliciter ce choix qui nous apporte une fin sans précédent, réaliste et stupéfiante. J'étais complétement accrochée à mon écran, et ce n'est pas dire la tristesse qui grandissait en moi en comprenant ce qui s'était réellement passé. Cela semblait pourtant tellement évident, mais la scénariste a bien caché l'identité du coupable en nous mettant sur des fausses pistes. Le dernier épisode était vraiment grandiose, la cerise sur la gâteau. Quand les pièces de l'échiquier se mettent enfin en place, on réalise que c'est quand même une histoire de fou. A cause d'un manque de confiance, d'une jalousie grandissante, mais aussi de plusieurs paroles qui ont commencé à déclencher une bombe à retardement, l'irréparable s'est produit sans aucun retour en arrière possible. Le coupable a tenté de cacher son crime, mais par sa faute, Go Hye Ran a été injustement accusée. Mais pas seulement, puisque cette même personne a poussé l'enquête dans ce sens, par vengeance et pour se protéger. Maintenant, pour plusieurs raisons, il est quand même assez difficile de le détester, mais aussi de lui pardonner. Pour ce qui est de la fin du dernier épisode, c'est sûrement sur la dernière scène que nous aurons le plus de réactions. Pour un drama qui était parfait du début à la fin, je dois avouer que j'ai eu beaucoup de mal à digérer le dénouement. C'est totalement le genre de fin que je déteste, et que je redoute le plus. Et pourtant, j'espère que cela ne vous rebutera pas à le commencer, car ''Misty'' reste parfait à mes yeux. Maintenant, je ne peux pas non plus vous cacher que je suis vraiment partagée sur cette fin. D'un côté, je l'approuve. Car en plus d'être magnifiquement bien réalisée et de se fondre dans l'histoire aussi naturellement, elle reste en adéquation avec ce que je me faisais comme idée. Après tout ce qui s'était déroulé au cours de cette histoire, et de toutes les révélations finales, je n'aurais pas forcément compris que le drama se termine sur bonne note. Dans le fond, le développement est vraiment réaliste, donc je ne peux pas dire que ce n'était pas pertinent.
    Pour autant, ce dernier épisode me laisse un peu sur ma faim. Nous ne sommes pas tellement dans les explications. La scénariste nous laisse plus sur des non-dits, et c'est ce qui me dérange le plus. A la rigueur, que le drama se termine comme ça n'est pas grave, mais j'aurais aimé avoir des réactions, et des réponses. Selon moi, la scénariste manquait de temps. Ce n'est pas pour rien que le dernier épisode durait plus longtemps que les autres. Au lieu de procéder à un petit rallongement, elle aurait mieux fait de s'accorder un épisode supplémentaire pour terminer en beauté. Je ne cache pas non plus que j'aurais aimé une fin différente. Même si nous pouvons deviner qu'une fin heureuse n'est pas trop envisageable, la solution la plus simple aurait été que le coupable soit vraiment trouvé par la police. Qu'il aille en prison pour son crime. La scène finale aurait pu se caractériser par des retrouvailles, des années plus tard. Mais finalement, la scénariste de prendre une direction assez complexe, et pas forcément la meilleure. Le fait que ## Ha Myung Woo ## se dénonce pour un crime dont il n'est pas responsable m'a vraiment laissé avec un sentiment d'incompréhension sur le coup. Bien que son monde tourne autour d'une seule et même personne, et qu'il souhaite uniquement assurer le bonheur de Go Hye Ran, j'aurais aimé qu'il puisse vivre enfin. Je comprends aussi que le coupable ne supporte plus de vivre avec ce poids sur la conscience, et qu'il décide de faire un choix pour son avenir qui sera irréversible. Mais comment peut-il le faire de la sorte. Le coupable pensait-il que s'était préférable de la sorte, et que personne ne le pleurerait ? J'ai quand même beaucoup de peine pour Go Hye Ran. Même si nous avons une dernière scène avec le personnage souriante, je ne sais pas comment elle peut faire pour le rester alors qu'elle sait que quelque chose cloche. Est-ce que sa carrière passait vraiment devant tout le monde ? Conclusion : Je me suis vraiment demandée ce que je devais faire. La seule chose qui cloche dans ce drama, et qui pourrait faire baisser la notation est cette fin. Et pourtant, avec tout ce que la scénariste nous a proposé, je ne peux me résoudre à pénaliser ce drama. La fin ne sera jamais parfaite, mais elle nous montre que nous ne vivons pas dans un monde de bisounours. Si nous ne prenons pas en compte le dénouement, ce drama était juste incroyable. J'ai totalement adoré ce que la scénariste nous a montré, et la manière dont les explications nous ont été données. Le fait de nous montrer avec exactitude comment tout s'était déroulé, et pourquoi nos protagonistes en sont arrivés à ce stade. Le fait qu'on nous montre comment certains personnages peuvent se sacrifier pour d'autres, et comment certains personnages ne peuvent se résoudre à vivre normalement. ''Misty'' est un drama unique dans son genre, et qui m'a vraiment embarqué dans son intrigue. Ce drama reste une petite merveille que je souhaite vraiment pouvoir vous recommander. Un coup de coeur sur lequel vous pouvez foncer tête baissé.

    source : blog world-of-drama-passion.skyrock.com


     Echange paru sur just-undrama.eklablog.fr :

    Voici ma toute première collaboration avec la blogueuse Park Léna du blog Oh Koréa! Je suis très contente de faire cet avis avec elle, d'autant plus que c'est sur l'excellent drama Misty! C'est drôle, dans l'ensemble on a eu les mêmes impressions, je vous laisse voir ça.^^ 

    Résumé 

    Go Hye Ran est une présentatrice populaire pour un journal télévisé. Elle y travaille assidûment. Mais un jour, elle devient la principale suspecte dans une affaire de meurtre. Gang Tae Uk, son mari, a travaillé comme procureur dans le passé et est à l'heure actuelle devenu un défenseur public. Bien que leur mariage ne se porte pas bien, Tae Uk décide de défendre sa femme...Source Nautiljon

    Introduction

    Drama coréen - Misty


    JustB: Misty est un drama dont la sortie est passée plutôt inaperçue et je me souviens de m’être lancée dans l’aventure en mode : “de toute façon je n’ai rien à perdre”. Eh bé, si je m’attendais à ça...En réalité, Misty se révèle être un excellent drama de suspense porté sur une enquête principale : trouver le responsable de la mort de Kevin Lee. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, Misty ne plonge aucunement dans les classiques de dramaland. Il revisite le genre non seulement en alliant subtilement l’enquête aux médias, mais surtout en apportant l’excuse d’un meurtre pour en réalité développer une intrigue centrée sur des personnages finement bien écrits.

    Park Léna : Pour ma part, j’étais bien décidée à le commencer seulement après avoir lu les excellents avis des dramavores (clin d’oeil à la webmiss de World-of-Drama-Passion ^^) bien que l’histoire m’intriguait, le fait que le drama soit passé au début inaperçu ne me donnait pas particulièrement envie de me jeter dans l’aventure. Pourtant, j’avais besoin d’un bon drame pour équilibrer mon journal de visionnage et pimenter un peu mon année de dramatage. Résultat : j’ai été bluffée tout au long de l’histoire. Le drama a d’ailleurs connu pas mal de succès à travers les réseaux sociaux, nous laissant chaque semaine dans une impatience folle. Misty fut un drama particulièrement addictif durant ces derniers mois grâce à son histoire passionnante et à ses personnages plus ou moins épiques. Cependant, ce n’est pas un grand coup de coeur pour autant et c’est un avis purement personnel bien sûr ^^ J’ai adoré en effet et l’article ne vous montrera pas le contraire mais c’est juste que ce n’est pas un drama que j’affectionne particulièrement !

    Scénario

    Drama coréen - Misty Drama coréen - Misty

    Park Léna : Le point fort de Misty est sans conteste son écriture ; que ce soit au niveau des intrigues, des personnages, tout est traité avec beaucoup de finesse. J'avais l'impression de revoir les dramas comme Mask ou bien encore SecretLove qui m'avaient à l'époque épaté tant leurs histoires étaient absorbantes. J'ai senti le travail acharné du scénariste, toutes les intrigues sont bien construites de façon à ce qu'elles laissent place à un final explosif. Depuis le début, tout est calculé, rien n'est laissé par hasard et heureusement je n'ai à aucun moment trouvé que l'histoire traînait en longueur, bien au contraire, ce fut 16 épisodes intenses et incroyablement captivants. Chaque semaine, j'étais surprise par ce que l'histoire nous réservait et j'étais surtout heureuse de pouvoir regarder un drama aussi authentique. Cette enquête tournant autour de l'héroïne est très intéressante et au fil de l'aventure, on essaie de découvrir l'identité du meurtrier. On se met à notre tour à émettre des hypothèses et à se douter de tous les personnages car tout est possible. J'ai apprécié le fait que le drama prenne le temps d'introduire ses personnages et de développer les relations, c'est pour moi une façon de rendre les téléspectateurs encore plus curieux sur les dénouements et d'essayer de rassembler tous les puzzles pour deviner l'identité du meurtrier. Il n'y a aucune redondance, les multiples rebondissements sont solides et sincèrement, j'ai attendu longtemps un drame de ce genre et Misty est apparu au bon moment ! Misty ce n'est pas seulement qu'une enquête policière, il y a aussi beaucoup de messages derrière tout ça. Que ce soit sur l'amour, le mariage, les médias, la corruption, la concurrence... les personnages sont parfois sans pitié mais c'est la société qui les pousse à commettre parfois l'irréparable. Même si on ne peut pas toujours comprendre les actes des personnages, quand on prend du recul et qu'on se demande si l’on serait capable de le faire dans la vraie vie, et bien on se rend compte que finalement tout est possible et que quels que soient nos choix, on reste humain.

    Drama coréen - Misty

    JustB : Oui, sans conteste, Misty est excellent grâce à son scénario si bien ficelé. Pendant 16 épisodes, le drama se centre sur l’enquête policière sans en dévier. Plus d’une fois j’ai cru qu’il développerait des histoires parallèles en explicitant par exemple le côté Chaebol et son organisation corrompue. Mais non rien de tout cela, on les évoque, puis on revient sur notre enquête et ça c’est exceptionnel. Le drama sait où il veut nous mener. Épisode après épisode, il m’a tourmenté en évoquant diverses hypothèses sur le fameux meurtrier et indéniablement tous les personnages sont devenus des coupables potentiels. Comme l’a souligné Léna, cette trame si bien construite ne peut que nous conduire vers un final explosif. Ce final est effectivement rendu possible grâce à l’affinité que nous avons avec les personnages. Plus nous les découvrons et plus nous doutons de leur innocence dans cette affaire. Vous l’aurez compris, il est impossible de rester impassible devant notre écran. 
    Misty m’a également profondément touché par son côté humain. Certes, le drama se présente comme d’apparence très froide notamment par sa réalisation que nous explicitons plus bas, mais cela est contrasté par les sentiments des personnages. Au fur et à mesure, le couple principal se met à nu et indirectement témoigne de toutes nos petites faiblesses humaines. C’est cet aspect qui m’a le plus marqué et m’a fait réaliser que Misty était plus qu’un drama d’enquête, c’est un drama qui nous fait réfléchir sur nos faiblesses, nos erreurs et comment on peut y remédier.

     

    Romance

    Drama coréen - Misty Drama coréen - Misty


    JustB : Je ne sais pas si on peut parler de romance à proprement parler dans ce drama. Tout comme l’enquête principale, elle n’est qu’un prétexte pour mettre en avant la complexité des personnages principaux. On a ici un couple marié, Hye Ran et Tae Wook, qui a un fort problème de communication. Un paradoxe quand on sait que notre héroïne est présentatrice d’un journal télé. Effectivement, le couple s’évite et le spectateur doit être patient pour en découvrir la raison dévoilée plus loin dans le drama. En tout cas, j’ai beaucoup aimé observer la reconstruction très lente du couple. Une reconstruction qui se réalise par le meurtre de Kevin Lee dont Hye Ran est soupçonnée. Étant avocat, son mari va effectivement tout faire pour l’innocenter. Le voir aussi impliqué pour sa femme m’a profondément touché et j’avoue en avoir voulu à Hye Ran de délaisser cet amour qui est toujours trop facilement à sa portée. En effet, j’avais l’impression d’un amour à sens unique pendant une bonne partie du drama, mais j’admets m’être trompée en élucidant l’énigme qu’est Go Hye Ran. On a donc ici une romance voilée, assez peu démonstrative, mais qui est paradoxalement indispensable au drama.

    Park Léna : La remarque de ma collaboratrice est intéressante, depuis le début et au fil des épisodes on a un peu l’impression que l’un éprouve des sentiments plus forts que l’autre mais quand on finit le drama, on remet beaucoup de chose en question concernant cette relation complexe et on comprend un peu l’énigme de chacun. C’est une romance sincère qui avait seulement besoin de s’épanouir. Tous deux construisent une nouvelle relation lentement et pour ma part, l’ironie dans tout ça est que grâce à cette affaire qui a bouleversé la vie de chaque personnage, ils ont pu se rapprocher, retomber amoureux et se faire confiance comme dans un couple normal. Pourtant, derrière ce meurtre, se cache des choses bien plus troublantes qui au final laissent le téléspectateur dans un sentiment de compassion. Et puis, nous avons ici une romance assez mature pour une fois ^^

    Drama coréen - Misty

     

     

    Personnages

    Drama coréen - Misty

    Park Léna : Misty ne serait pas vraiment l'excellent Misty sans ses personnages incroyables ! J'ai adoré leur complexité, leurs interactions et leurs contradictions, et il y a clairement une évolution dans chaque personnage. Personne n'est laissé de côté, le scénariste a pris le temps de tous les développer et de leur donner une place importante dans l'histoire. L'actrice qui a interprété Go Hye Ran est époustouflante, elle a un grand charisme et j'ai trouvé que son personnage inspirait un certain respect. Go Hye Ran est une femme ambitieuse, déterminée, travailleuse et est parfois sans scrupule pour réussir. On voit au début une femme froide qui n'a pas peur de se faire des ennemis et j'avoue avoir eu beaucoup de mal à comprendre ses choix. Elle n'a certes pas une vie très heureuse malgré la gloire et on comprend plus ou moins pourquoi son couple bat de l'aile. Elle se montre parfois égoïste et ne dégage aucune sympathie vis-à-vis de son mari qui ne supporte pas cette situation. Je dois dire qu'avec tout ce qui lui est arrivé concernant le meurtre, elle finit par changer et nous montrer d'autres de ses facettes. C'est une Go Hye Ran plus chaleureuse qu'on découvre petit à petit, elle a toujours la tête sur les épaules et n'est pas une femme rancunière pour autant. Son amitié avec sa collègue est un point que j'ai adoré suivre, d'abord ennemies, elles finissent par s'entraider et à s'ouvrir l'une à l'autre. On voit clairement que ce meurtre a changé pas mal de chose dans sa vie et notamment sa relation avec son mari (je reviendrai sur ça plus tard) En bref, Go Hye Ran est une héroïne épique, son charisme fou, ses multiples facettes, son combat pour prouver son innocence... tout cela l'ont rendu mémorable. Son mari, à savoir Tae Wook est aussi un personnage très intéressant que j'ai apprécié au fil de l'aventure, bien plus que je ne l'imaginais. C'est un homme sérieux et compréhensif qui n'a d'yeux que pour sa femme, il est amoureux d'elle depuis le premier jour où il l'a vu et souffre sans cesse de ce manque d'amour et de communication dans son couple. On découvre également plusieurs de ses facettes et les péripéties tournant autour de lui m'ont totalement retourné le cerveau.

    Drama coréen - Misty

    JustB : Oui effectivement je pense que le scénariste a voulu nous retourner le cerveau avec tous ces personnages hyper réfléchis. Personnellement j’étais bluffée, et ce jusqu’à la toute fin du drama, de voir à quel point les personnages pouvaient avoir plusieurs facettes...ça m’a rendu complètement folle haha. Le personnage phare du drama est sans aucun doute Go Hye Ran, une femme charismatique qui n'a jamais froid aux yeux en se mettant constamment en danger pour conserver sa place et monter plus haut dans la hiérarchie. Personnellement j'étais totalement fascinée par cette anti-héroïne totalement imprévisible. Elle m’a dérouté plus d’une fois dans ses choix, notamment ceux concernant Kevin Lee. Choix qui au début me paraissaient révoltant mais qui au final en y réfléchissant semblaient s’imposer pour aider Hye Ran à avancer. Hye Ran est sans aucun doute celle qui évolue le plus, même si au fond, elle reste ce personnage plein de prestance du début à la fin. Pour rendre encore plus imposant le personnage, le scénariste a décidé de rendre ses relations tumultueuses. Celle d’abord avec son mari, où la communication ne passe plus, mais aussi celle avec ses collègues. À part le petit gus assistant et son amie journaliste, elle ne s’entend avec personne ou du moins garde une relation soit purement professionnelle, soit conflictuelle. Bien entendu, Hye Ran a toujours le dernier mot, ce qui pousse encore plus à l’admiration. 
    En ce qui concerne, Tae Wook, le mari d’Hye Ran, j’ai tout de suite cerné le personnage. L’avocat délaissé qui soutient dans l’ombre sa femme coûte que coûte. Personnellement je l’ai beaucoup soutenu dans la reconquête de son amour perdu, mais en même temps, vu comment sa femme le traitait, j’avais envie qu’il aille voir ailleurs. Heureusement, le drama prend une autre tournure et ma vision des choses a suivi aussi le mouvement. On peut dire que Tae Wook m’aura bien surpris aussi dans certains de ses agissements. Il faut croire que le scénariste a décidé de n’épargner aucun personnage, même ceux qui nous paraissent les plus sereins. En tout cas ce sont des personnages hyper intéressants et qui nous font suivre le drama avec grand intérêt.

     

    Les autres personnages 

     

    Drama coréen - Misty

    Park Léna : Seo Eun Joo qui est l’ex-meilleure amie de Go Hye Ran et la femme de Kevin Lee m’a également beaucoup marqué. Je félicite d’ailleurs sa prestation qui est quand même épatante. C’est un personnage que j’ai trouvé très malsain depuis la mort de son mari. Derrière son sourire chaleureux, se cache une femme rancunière et sans scrupule. J’ai l’impression qu’elle a toujours été jalouse de notre héroïne, pour son succès et surtout qu’elle avait depuis le début des doutes sur sa liaison avec son propre mari. On aurait dit qu’elle attendait une occasion pour montrer ses griffes et détruire la réputation de son amie. J’ai eu beaucoup de mal à comprendre ses motivations et je dois dire qu’elle m’a pas mal agacé à accuser sans cesse notre héroïne sans chercher à connaître la vérité. Je reproche d’ailleurs aux enquêteurs de s’être trop focalisés sur Go Hye Ran et d’avoir laissé échapper plusieurs indices importants. Je pense que si j’avais été à leur place, la première personne que je soupçonnerais, ce serait la femme de Kevin Lee, à savoir Seo Eun Joo.. surtout que tout le monde était au courant concernant la relation entre ces trois personnages. Nous avons également Ha Myung Woo qui est un personnage mystérieux, on se pose beaucoup de question sur ses motivations et son lien avec notre héroïne. Il m’a surprise plus d’une fois et cela jusqu’au dernier épisode, j’ai eu une peine immense pour lui car j’aurai aimé qu’il ait une fin différente et moins brutale.

    Je n’oublierai pas les autres personnages que j’ai beaucoup affectionné tout au long, que ce soit la journaliste Han Ji Won, le chef de Go Hye Ran, ses collègues ou bien encore le fameux Kevin Lee.. tous sont très intéressants.

    Drama coréen - Misty

    JustB : Je suis bien d’accord avec toi, Seo Eun Joo est un personnage qui devient de plus en plus glauque. J’avais aussi cette impression d'acharnement injuste sur son amie puisqu’elle n’avait que peu de preuve. On a bien un scénario imprévu puisque j’avais imaginé un sort cohérent à ce personnage qui n’est jamais arrivé. 
    Ha Myung Woo, l’ami d’enfance de Hye Ran m’a aussi beaucoup touché. Le personnage reste bien mystérieux et seul son passé lugubre nous est présenté. Je suis aussi assez révoltée concernant la fin qui lui est réservée. Il méritait beaucoup mieux...Son sort prouve que le monde est parfois injuste et que ce genre de cas arrive peut être bien trop souvent dans la réalité.
    Le directeur de la chaîne TV Jang Gyu Seok m’a aussi marqué par son rôle de patriarche. On a au début l’impression d’un homme corrompu, obsédé par l’argent et le pouvoir, mais encore une fois, le scénariste dévoile une autre facette du personnage, celui du père de famille. Il protège dans l’ombre ses employés comme les membres de sa propre famille et ça c’est vraiment un grand pas dans la société coréenne. Surtout dans une aussi grande entreprise. Cela m’a rappelé un peu l’excellent Misaeng.


    Réalisation

    Drama coréen - Misty


    JustB : La réalisation est absolument sublime et donne indéniablement beaucoup de cachet au drama. La majeure partie des plans sont sombres et épurés, participant à donner cette aura mystérieuse autour des personnages. En effet, ces derniers sont sublimés par des contrastes de lumières et de plans qui valorisent leur allure charismatique. Dès les premières secondes, le spectateur comprend qu’il est entré dans un drame sombre en étant glacé par la froideur des plans, froideur accentuée par la neige et la nuit. Misty a donc une réalisation de toute beauté qui m’a donné plus d’une fois la chair de poule. En cela, j’aurai tendance à la comparer à celle de Mask, qui m’avait également bluffé.

    Park Léna : Je pense que je ne vais trop parler de la réalisation, tu as tout dit haha. Le drama est sombre du début à la fin, voire étouffant. On a tellement envie que tout cela finisse et que justice soit faite. La réalisation est grandiose et a fait la moitié du boulot je pense car sans ça, il manquerait quelque chose. Les premières minutes du drama vous donneront grandement envie de dévorer toute l’histoire et je le redis encore une fois, que ce soit les OST ou bien encore la réalisation, j’ai été bluffée.

    Drama coréen - Misty


    Conclusion

    Drama coréen - Misty

    Park Léna : Je peux dire que ma collaboratrice et moi avions beaucoup apprécié le drama, un peu plus chaque semaine. La fin n’est pas parfaite c’est sûr et même si je ne l’imaginais pas comme ça, je me dis qu’elle n’est pas plus mal tout compte fait. Cela explique beaucoup de chose et elle reste cohérente avec tout le reste même si elle est surprenante en soit. Misty a rendu ses personnages complexes mais tellement attachants malgré tout, mettant finalement en lumière les relations humaines. Un petit chef d’oeuvre!

    JustB : Bien qu’il ne soit pas un coup de coeur, Misty est un drama qui frôle le sans faute. Au fur et à mesure des semaines je voyais qu’il montait en puissance sans que la pression ne retombe. Ce n’est généralement pas le style de drama que j’affectionne, mais je dois avouer avoir pris plaisir à lancer les épisodes chaque semaine. De bout en bout, le drama m’a plu, même si je m’imaginais une autre fin… comme le souligne ma collaboratrice, celle ci reste à l’image du drama. Misty comme son nom l’indique, installe bien cette brume mystérieuse sur l’ensemble de ses personnages, révélant parfois des choses que l’on ne soupçonnaient pas. Une brume qui nous indique clairement de toujours se méfier des apparences. Si vous avez envie de voir autre chose que les classiques de dramaland et si vous envie de cogiter un peu, nous vous conseillons absolument ce drama!^^

    Drama coréen - Misty

     source : just-undrama.eklablog.fr

     

    Série qui nous plonge dans la société coréenne : centrée sur une célèbre journaliste-présentatrice de journaux télévisés, l'intrigue mêle deux affaires judiciaires, l'une portant sur le décès d'un champion de golf de renommée internationale, l'autre sur des malversations entre le monde des affaires (BTP, etc...), la magistrature et le monde politique.

     Vu en août 2019 (Netflix)

     

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :